Nouvelles

16 novembre 2017

Le Collège maintient sa première position sur son territoire au classement des écoles secondaires 2017

En novembre dernier, l’Institut Fraser publiait son Bulletin 2017 des écoles secondaires du Québec, lequel présente un classement de 455 écoles publiques, privées, francophones et anglophones selon leur rendement. C’est avec une immense fierté que nous pouvons y lire que, cette année encore, le Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière maintient sa première position au sein de son territoire, qui s’étend de Montmagny à Saint-Joseph-de-Kamouraska.



De quelle façon l’Institut Fraser s’y prend-il pour calculer le rendement d’une école? L’étude présente cinq indicateurs, dont chacun porte sur un aspect donné de la performance scolaire susceptible d’être amélioré. Tirés en grande partie des résultats aux examens du ministère de l’Éducation et des Études supérieures (MEES), ces indicateurs, une fois normalisés, donnent une cote sur une échelle de 10. Les indicateurs utilisés dans cette étude sont les suivants :

  1. Les résultats aux épreuves uniques du MEES (40 % de la cote)
  2. Le taux d’échec aux épreuves uniques du MEES (20 % de la cote)
  3. La surestimation des résultats par l’école (10 % de la cote)
  4. L’écart entre les résultats des garçons et ceux des filles à certaines épreuves uniques (Français et Mathématiques) du MEES (10 % de la cote)
  5. La probabilité que les élèves inscrits accuseront un retard dans la réalisation de leur programme d’études (20 % de la cote)


Rendement du Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière



À partir de ces critères, notre Collège s’est vu attribuer une cote globale de 8,5 pour les épreuves uniques du MEES effectuées par nos élèves en 2016. Comparé à une moyenne de 7,7 pour l’ensemble des écoles privées, notre établissement si situe donc de façon très avantageuse, à plus forte raison lorsqu’on le compare à l’ensemble des écoles de la province, dont la cote moyenne est établie à 6,0. Recadré au sein de l’ensemble des 455 écoles secondaires qui figurent au classement, le Collège se place cette année au 51e rang du bulletin de l’Institut Fraser, ce qui en fait la seconde meilleure école secondaire de la province ne faisant pas de sélection d’élèves au classement 2017. Nous pouvons donc comprendre que toutes les écoles classées aux rangs précédents – sauf l’école Vallée-des-Lacs, qui se situe au 47e rang du classement – imposent en effet des tests d’admission ou de classement à leurs futurs élèves.



En s’attardant toutefois à certains indicateurs de résultat figurant au Bulletin 2017, on peut constater que la moyenne des résultats de nos élèves aux examens de 2016 se situe à 80,5 %, une hausse notable comparativement à la moyenne de 2015 établie à 78,9 %. De plus, le taux de réussite de notre école a atteint un taux record de 98,6 %, marquant une hausse significative de 7,4 points depuis dix ans.



Le Collège au premier rang provincial en tant qu'école ne faisant pas de sélection



Mentionnons pour terminer que l’analyse de notre performance moyenne de 2012 à 2016 inclusivement – toujours selon l’Institut Fraser – nous classe en 34e position et nous permet d’affirmer une fois de plus que le Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière conserve sa première position, pour l’ensemble des cinq dernières années, à titre d’école secondaire ne faisant pas de sélection d’élèves.



Bien entendu, notre rendement scolaire ne saurait être aussi extraordinaire sans l’accompagnement, la détermination, le soutien constant, l’immense compétence et l’apport de chaque instant d’une équipe-école aussi dévouée que dynamique qui travaille sans relâche à la réussite de ses élèves. À tous les enseignants, éducateurs et membres du personnel non enseignant, le Collège ne saurait que dire, encore une fois, bravo et merci.







« Le collège m’a permis de me fixer    
des bases solides pour l’avenir ! »
Jean-François Ouellet
Chirurgien, Finissant de la 169e promotion